1. Accueil
  2. Panier d'achats
  3. Passer à la caisse maintenant


Nin, Anaïs


  Obtenez un rabais de 30 % à l'achat de quatre items et plus ! + Des frais de livraison garantis !

Journal 1931-1934 - Tome IJournal 1931-1934 - Tome I


Journal 1931-1934 - Tome I


Auteur : Anaïs Nin

Si ses oeuvres sont rédigées en américain, le français et l'espagnol ont été les premières langues parlées et écrites par Anaïs Nin, femme de lettres cosmopolite (et citoyenne américaine), née en 1903 dans la banlieue de Paris, à Neuilly – où son père Joaquin Nin, pianiste et compositeur espagnol, s'était fixé après son mariage à Cuba avec Rosa Culmell, franco-danoise, fille du consul de Danemark à La Havane.

Anaïs a neuf ans quand ses parents se séparent, onze quand sa mère l'emmène aux États- Unis avec ses deux frères cadets. À seize ans, elle se fait modèle puis danseuse espagnole pour échapper à la monotonie de la maison meublée tenue par sa mère et elle achève seule son instruction par la lecture. Mariée à vingt ans avec le banquier américain Hugh Guiler (qui se fera un nom – lan Hugo – comme graveur et cinéaste), elle vit jusqu'à la deuxième guerre mondiale en Europe où elle écrit ses premiers livres et fréquente les artistes et écrivains étrangers. En 1940 elle retourne aux États-Unis, doit publier à ses frais ses ouvrages illustrés par son mari, mais conquiert peu à peu une place dans les lettres américaines.

Son oeuvre la plus importante – son « Journal » tenu depuis l'âge de onze ans - n'a pu paraître que condensée, étant donné le nombre de volumes qu'elle comporte. Anaïs Nin est décédée en janvier 1977.

Dans le premier tome du « Journal », il s'agit des années 1931 à 1934, vécues en France.

Le tome Il s'étend de l'année 1934 à 1939 et débute à New York où l'appelle son ami, le docteur Otto Rank.

Le tome III, ce sont les années 1939 à 1944, période de guerre où Anaïs Nin vit à New York.

Le tome IV couvre les années 1944 à 1947, années américaines de la vie à Greenwich Village où Anaïs Nin est entourée de nombreux artistes. Dans ce tome V, nous retrouvons Anaïs Nin là où nous l'avions laissée à la fin du tome IV, à Acapulco, au Mexique. Elle s'y plaît tellement qu'elle va y acheter une petite maison. Ce qui ne l'empêche pas d'aller à San Francisco, puis de s'installer près de Los Angeles. En 1954, elle retrouve Paris et toutes sortes de souvenirs heureux, et s'y fait de nouveaux amis.

La période 1947-1955 n'est pas seulement riche en déplacements dans l'espace. En 1949, son père meurt à Cuba; en 1954, sa mère, octogénaire, se suicide. Anaïs Nin, cependant, s'affirme de plus en plus à mesure qu'elle se libère de l'influence de ses parents et de certains amis. Elle fait enfin une expérience du LSD, qu'elle ne poursuit pas, car écrire lui donne les mêmes visions, les mêmes puissances créatrices que la drogue dont elle n'a pas besoin.




Condition générale du livre : 3/5   > Plus d'information...
Numéro d'inventaire : 50328
Éditeur : Stock
Collection : Le Livre de Poche
Numéro(s) du livre : 3901
ISBN : 2-253-00106-6
Année d'impression : 1974
Poids : 240 gr

Outil de conversion en ligne du montant (CAD$ > EURO ou CAD$ > US$ ou autres) : www.xe.com

Sans obligation de votre part, vous pourrez connaître le coût d'un achat (tous les frais inclus)
en cliquant sur le bouton « ACHETER »


Prix : 7.99 $

Journal 1939-1944 - Tome IIIJournal 1939-1944 - Tome III


Journal 1939-1944 - Tome III


Auteur : Anaïs Nin

Si ses oeuvres sont rédigées en américain, le français et l'espagnol ont été les premières langues parlées et écrites par Anaïs Nin, femme de lettres cosmopolite (et citoyenne américaine), née en 1903 dans la banlieue de Paris, à Neuilly – où son père Joaquin Nin, pianiste et compositeur espagnol, s'était fixé après son mariage à Cuba avec Rosa Culmell, franco-danoise, fille du consul de Danemark à La Havane.



Anaïs
a neuf ans quand ses parents se séparent, onze quand sa mère l'emmène aux États- Unis avec ses deux frères cadets. À seize ans, elle se fait modèle puis danseuse espagnole pour échapper à la monotonie de la maison meublée tenue par sa mère et elle achève seule son instruction par la lecture. Mariée à vingt ans avec le banquier américain Hugh Guiler (qui se fera un nom – lan Hugo – comme graveur et cinéaste), elle vit jusqu'à la deuxième guerre mondiale en Europe où elle écrit ses premiers livres et fréquente les artistes et écrivains étrangers. En 1940 elle retourne aux États-Unis, doit publier à ses frais ses ouvrages illustrés par son mari, mais conquiert peu à peu une place dans les lettres américaines.

Son oeuvre la plus importante – son « Journal » tenu depuis l'âge de onze ans - n'a pu paraître que condensée, étant donné le nombre de volumes qu'elle comporte. Anaïs Nin est décédée en janvier 1977.

Dans le premier tome du « Journal », il s'agit des années 1931 à 1934, vécues en France.

Le tome Il s'étend de l'année 1934 à 1939 et débute à New York où l'appelle son ami, le docteur Otto Rank.

Le tome III, ce sont les années 1939 à 1944, période de guerre où Anaïs Nin vit à New York.

Le tome IV couvre les années 1944 à 1947, années américaines de la vie à Greenwich Village où Anaïs Nin est entourée de nombreux artistes. Dans ce tome V, nous retrouvons Anaïs Nin là où nous l'avions laissée à la fin du tome IV, à Acapulco, au Mexique. Elle s'y plaît tellement qu'elle va y acheter une petite maison. Ce qui ne l'empêche pas d'aller à San Francisco, puis de s'installer près de Los Angeles. En 1954, elle retrouve Paris et toutes sortes de souvenirs heureux, et s'y fait de nouveaux amis.

La période 1947-1955 n'est pas seulement riche en déplacements dans l'espace. En 1949, son père meurt à Cuba; en 1954, sa mère, octogénaire, se suicide. Anaïs Nin, cependant, s'affirme de plus en plus à mesure qu'elle se libère de l'influence de ses parents et de certains amis. Elle fait enfin une expérience du LSD, qu'elle ne poursuit pas, car écrire lui donne les mêmes visions, les mêmes puissances créatrices que la drogue dont elle n'a pas besoin.




Condition générale du livre : 3/5   > Plus d'information...
Numéro d'inventaire : 50330
Éditeur : Stock
Collection : Le Livre de Poche
Numéro(s) du livre : 3903
ISBN : 2-253-01593-8
Année d'impression : 1977
Poids : 250 gr

Outil de conversion en ligne du montant (CAD$ > EURO ou CAD$ > US$ ou autres) : www.xe.com

Sans obligation de votre part, vous pourrez connaître le coût d'un achat (tous les frais inclus)
en cliquant sur le bouton « ACHETER »


Prix : 7.99 $

Journal 1947-1955 - Tome VJournal 1947-1955 - Tome V


Journal 1947-1955 - Tome V


Auteur : Anaïs Nin

Si ses oeuvres sont rédigées en américain, le français et l'espagnol ont été les premières langues parlées et écrites par Anaïs Nin, femme de lettres cosmopolite (et citoyenne américaine), née en 1903 dans la banlieue de Paris, à Neuilly – où son père Joaquin Nin, pianiste et compositeur espagnol, s'était fixé après son mariage à Cuba avec Rosa Culmell, franco-danoise, fille du consul de Danemark à La Havane.

Anaïs a neuf ans quand ses parents se séparent, onze quand sa mère l'emmène aux États- Unis avec ses deux frères cadets. À seize ans, elle se fait modèle puis danseuse espagnole pour échapper à la monotonie de la maison meublée tenue par sa mère et elle achève seule son instruction par la lecture. Mariée à vingt ans avec le banquier américain Hugh Guiler (qui se fera un nom – lan Hugo – comme graveur et cinéaste), elle vit jusqu'à la deuxième guerre mondiale en Europe où elle écrit ses premiers livres et fréquente les artistes et écrivains étrangers. En 1940 elle retourne aux États-Unis, doit publier à ses frais ses ouvrages illustrés par son mari, mais conquiert peu à peu une place dans les lettres américaines.

Son oeuvre la plus importante – son « Journal » tenu depuis l'âge de onze ans - n'a pu paraître que condensée, étant donné le nombre de volumes qu'elle comporte. Anaïs Nin est décédée en janvier 1977.

Dans le premier tome du « Journal », il s'agit des années 1931 à 1934, vécues en France.

Le tome Il s'étend de l'année 1934 à 1939 et débute à New York où l'appelle son ami, le docteur Otto Rank.

Le tome III, ce sont les années 1939 à 1944, période de guerre où Anaïs Nin vit à New York.

Le tome IV couvre les années 1944 à 1947, années américaines de la vie à Greenwich Village où Anaïs Nin est entourée de nombreux artistes. Dans ce tome V, nous retrouvons Anaïs Nin là où nous l'avions laissée à la fin du tome IV, à Acapulco, au Mexique. Elle s'y plaît tellement qu'elle va y acheter une petite maison. Ce qui ne l'empêche pas d'aller à San Francisco, puis de s'installer près de Los Angeles. En 1954, elle retrouve Paris et toutes sortes de souvenirs heureux, et s'y fait de nouveaux amis.

La période 1947-1955 n'est pas seulement riche en déplacements dans l'espace. En 1949, son père meurt à Cuba; en 1954, sa mère, octogénaire, se suicide. Anaïs Nin, cependant, s'affirme de plus en plus à mesure qu'elle se libère de l'influence de ses parents et de certains amis. Elle fait enfin une expérience du LSD, qu'elle ne poursuit pas, car écrire lui donne les mêmes visions, les mêmes puissances créatrices que la drogue dont elle n'a pas besoin.




Condition générale du livre : 4/5   > Plus d'information...
Numéro d'inventaire : 51118
Éditeur : Stock
Collection : Le Livre de Poche
Numéro(s) du livre : 3905
ISBN : 2-253-02020-6
Année d'impression : 1978
Poids : 220 gr

Outil de conversion en ligne du montant (CAD$ > EURO ou CAD$ > US$ ou autres) : www.xe.com

Sans obligation de votre part, vous pourrez connaître le coût d'un achat (tous les frais inclus)
en cliquant sur le bouton « ACHETER »


Prix : 7.99 $


Consultations récentes...