1. Accueil
  2. Panier d'achats
  3. Passer à la caisse maintenant


LaRue, Monique


  Obtenez un rabais de 30 % à l'achat de quatre items et plus ! + Des frais de livraison garantis !

Les faux fuyantsLes faux fuyants


Les faux fuyants


Auteur : Monique LaRue

Élodie, la jumelle muette, court aveuglément à sa perte, sur un chemin tracé d'avance, duquel elle ne sait pas qu'on peut dévier. Son frère Klaus, seul personnage, peut-être, à n'être pas un « faux fuyant », cherche à franchir la frontière du sexe, qui est aussi celle de l'enfance qu'il entraîne sa soeur à fuir, de toute urgence, un matin de mars. Zella et Maurice, leurs « faux parents » partis depuis toujours « recommencer leur vie », ne leur ont certainement rien légué qui puisse les aider à s'orienter sur les autoroutes où dérive maintenant leur vie.

Dans ce roman hanté par la bissexualité et par la figure du double, les personnages, fuyant leur ombre pour mieux l'embrasser sans doute, agissent sans comprendre, tenus à distance d'eux-mêmes, à distance aussi de la mort et de la folie qui les menacent à chaque page. Ils ont « perdu le nord », et pourtant c'est vers le Nord qu'ils se dirigent pour tenter de conjurer la malédiction du chiffre deux, chiffre du couple, chiffre du double. Les mots qui les font apparaître sur la page chevauchent les « deux langues », grincent et sonnent rauque, en écho au vaste nowhere qu'est cette vie de « faux fuyant » que nous propose la société moderne.

Juché dans l'Econoline, fenêtres fermées radio au bout pédale au fond, je fonce à haute vitesse sur la route qui défile, je ne vois rien d'autre que ce ruban blanc en pointillé dont la fuite m'hallucine progressivement, seul, éclairé par mes phares dans la nuit, et la pluie tombe, polit la surface glissante de la route miroir où je rive les yeux comme des clous aveugles, fixés à l'autoroute enrubannée dans l'horizon.

De dérapage contrôlé en dérapage, sans regarder ni à droite ni à gauche ce qui pourrait bien venir au hasard du trajet, voir la vitesse qui augmente sur le cadran, l'aiguille qui monte, ne pas voir le noir complet d'une nuit sans lune de septembre qui s'achève, va m'absorber m'engloutir j'en suis sûr si je risque un seul coup d'reil si je regarde, cette histoire de Sodome et Gomorrhe, les statues de sel, la Bible, l'école, la Méduse, ses serpents.




Condition générale du livre : 4/5   > Plus d'information...
Numéro d'inventaire : 51951
Éditeur : Québec/Amérique
Collection : Littérature d'Amérique
Numéro(s) du livre : Non disponible
ISBN : 2-89037-429-7
Année d'impression : 1989
Poids : 220 gr

Outil de conversion en ligne du montant (CAD$ > EURO ou CAD$ > US$ ou autres) : www.xe.com

Sans obligation de votre part, vous pourrez connaître le coût d'un achat (tous les frais inclus)
en cliquant sur le bouton « ACHETER »


Prix : 7.99 $


Consultations récentes...